Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Particuliers > Projets / Événements de vie > Financer votre habitation > Changer de maison

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Changer de maison

Vous voulez vendre votre propriété pour en acheter une autre?

Assurez-vous de connaître :

  • les questions à vous poser
  • vos droits et vos obligations
  • les étapes à suivre.

Vendre par vous-même ou avec l'aide d'un courtier?

Pour répondre à cette question, vous devez évaluer les 4 facteurs suivants : connaissance, temps, motivation et économie recherchée. On estime qu'environ 1 vente indépendante pour 2 sont faites par l'entremise d'un courtier immobilier. Si vous vendez par vous-même, plusieurs agences et sites Web vous informent sur les différentes étapes et les documents nécessaires pour faire la transaction sans l'aide d'un courtier immobilier.

Maximiser la valeur de votre propriété pour favoriser la vente

Valorisez les atouts de votre propriété en appliquant les quelques règles simples du « home staging » : épurer et dépersonnaliser le décor, et rafraichir l'intérieur et l'extérieur de la maison. N'hésitez pas à demander les conseils d'un spécialiste. Certaines rénovations valent parfois le coup et peuvent vous permettre d'augmenter le prix demandé.

Déterminer le juste prix de vente

Le courtier immobilier peut vous aider à déterminer le prix de vente de votre propriété en fonction notamment du marché de votre secteur, des caractéristiques de votre propriété et des comparables. Si vous projetez de vendre par vous-même, faites appel à un évaluateur agréé, le seul professionnel neutre habilité à bien fixer le prix.

Connaître vos droits et vos obligations

Renseignez-vous sur vos responsabilités dans le processus de vente, sur les droits et obligations de chacune des parties (vous, l'acheteur et le courtier immobilier) : conformité de la maison, obligations du propriétaire vendeur, formulaires et annexes requis pour la promesse d'achat. Les sites Web des organismes comme l'Organisme d'autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ), Éducaloi, la Fédération des chambres immobilières du Québec ou CAA Québec regroupent toute l'information nécessaire. Votre notaire, ou avocat en Ontario, est également une personne-ressource importante.

Connaître les coûts liés à la vente

Calculez ce que vous coûtera précisément la vente de votre propriété :

  • Commissionnement au courtier le cas échéant.
  • Services de l'évaluateur agréé, s'il y a lieu.
  • Indemnité hypothécaire en cas de remboursement anticipé de votre prêt hypothécaire.
  • Quittance de votre prêt hypothécaire.
  • Certificat de localisation.
  • Etc.

Consulter votre conseiller en financement

Votre conseiller à la caisse peut vous accompagner dans votre démarche, en ce qui a trait au remboursement de votre prêt hypothécaire et aux frais en cas de remboursement anticipé. Il pourrait vous proposer un financement provisoire en attendant la vente de votre résidence actuelle pour l'achat de votre nouvelle propriété ou pour vous permettre de conserver, si possible, les conditions actuelles de votre prêt.

Consultez aussi les sections :

  1. Rencontrer votre conseiller rapidement
    Pour examiner avec lui les possibilités liées au remboursement par anticipation de votre prêt actuel et vos besoins pour votre prochain financement hypothécaire.
  2. Rencontrer votre fiscaliste
    Pour connaître les éléments à déclarer dans vos rapports d'impôt concernant la vente de votre propriété.
  3. Déterminer le juste prix de vente
  4. Décider d'obtenir les services d'un courtier immobilier ou non
  5. Remplir le formulaire Déclarations du vendeur sur l'immeuble ou l'équivalent
    Vous devez remplir et signer ce formulaire, d'abord pour protéger vos intérêts. Il vous permet de déclarer divers éléments liés à l'état de votre propriété, minimisant ainsi les risques de poursuites par les futurs propriétaires. Ce formulaire permet aussi à l'acheteur potentiel de prendre une décision éclairée.
  6. Recevoir une ou des promesses d'achat
    La promesse d'achat comporte les renseignements suivants :
    • le prix offert
    • les biens inclus et exclus de la vente
    • les dates et heures limites fixées pour accepter la promesse d'achat.

    Sachez que la promesse d'achat est souvent conditionnelle aux éléments suivants :

    • l'inspection de votre propriété par un professionnel ou par un inspecteur en bâtiments
    • la date de transfert de la propriété
    • l'occupation temporaire
    • l'obtention d'un nouvel emprunt hypothécaire.
  7. Accepter l'offre ou faire une contre-proposition
    Si la promesse d'achat comporte des éléments qui vous rendent inconfortables, signalez votre refus de la promesse proposée en l'accompagnant d'une nouvelle proposition qui pourrait inclure une modification au prix de vente, par exemple.
  8. Transférer votre propriété
    Une fois la promesse d'achat ou la contre-proposition acceptée et toutes les conditions obtenues, vous devez officialiser la transaction chez le notaire, ou chez un avocat en Ontario, par la signature de l'acte de vente.
  9. Aviser votre conseiller à la caisse
    Pour qu'il soit rapidement au courant des dispositions de la vente.

Consultez aussi

Barre d'outils