Choisir la province (Canada) ou l'État (États-Unis), et la langue.

Services en ligne – AccèsD, AccèsD Affaires, courtage en ligne, courtage de plein exercice.

Se connecter aux services en ligne de Desjardins.
 

Vous êtes ici : Accueil > Sécurité > Vague de fraude ciblant les jeunes

Votre navigateur est configuré pour refuser les fichiers témoins (cookies). Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles. Certaines informations présentées pourraient aussi s'adresser à d'autres utilisateurs que vous.
Voir la procédure pour activer les cookies

La version de votre fureteur n'est pas supportée par le site. Certaines parties du site pourraient ne pas fonctionner correctement ou ne pas être disponibles.
Voir la procédure pour mettre votre fureteur à jour

Vague de fraude ciblant les jeunes

Les fraudeurs savent comment attirer les jeunes. Ils n'hésiteront pas à prendre contact avec vous dans les lieux que vous fréquentez : écoles (secondaire, cégep et université), bars, cafés, centres commerciaux, etc.

Le fraudeur peut être une connaissance, un inconnu ou encore usurper l'identité d'une personnage de votre entourage. Il peut même être un ami, l'ami d'un ami, un camarade de classe ou un étudiant fréquentant le même établissement que vous. Dans tous les cas, il vous laissera entrevoir la possibilité d'un gain facile. Il est possible que vous soyez tenté par la proposition.

Dans la majorité des cas, le fraudeur vous demandera

  • de lui fournir vos informations personnelles : numéro de carte de débit ou de crédit, NIP, codes d'accès à votre compte en ligne, etc.
  • d'effectuer des transactions pour lui. Par exemple : dépôt d'un chèque puis transfert dans un compte d'une autre institution financière, remise d'une somme en argent comptant, etc.

Les risques encourus

  • Vous pourriez perdre de l'argent. Vous seriez tenu pour responsable des transactions faites dans votre compte par vous ou par le fraudeur puisque vous lui en avez donné l'accès en lui fournissant vos informations personnelles.
  • Votre institution financière pourrait fermer votre compte.
  • Vous pourriez être l'objet d'une enquête policière.

Comment vous protéger contre ce type de fraude

  • Ne jamais donner vos informations personnelles (numéros de carte et identifiant de votre institution financière) à personne, sous aucun prétexte.
  • Demeurer vigilant et attentif aux indices d'arnaque. Par exemple :
    • On vous fait une offre qui semble très alléchante.
    • Un individu vous offre de l'argent, mais vous devez faire des transactions pour lui (dépôt, transfert, etc.) en échange.
    • On exerce sur vous une pression, vous avez un sentiment d'urgence, on joue avec vos émotions.
  • Ne jamais se laisser influencer par quelqu'un qui propose de faire beaucoup d'argent.
  • Se méfier des courriels, des messages textes ou des messages non sollicités reçus par les réseaux sociaux.
  • Si cela semble trop beau pour être vrai, c'est probablement le cas.
  • Dans le doute, s'abstenir.

Que faire si vous êtes victime de cette fraude

Si l'on déjoue votre vigilance et que vous êtes victime de fraude, communiquez rapidement avec votre institution financière qui saura vous conseiller et prendre la situation en main, et signalez la fraude à la police.

Barre d'outils